Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/02/2015

Mattic brille dans Empire of Sound !

empireofsoundvisuel

Beau projet hip hop, avec Mattic, le rappeur américain qui vit au Havre ! Fan de jazz, funk et soul, le groupe joue live avec maestria, et un son parfait. Sur la foi du premier extrait, on se dit qu'Out of the Norm risque de ne pas trop quitter notre platine dans les prochains mois !

Leur premier album  "Out Of The Norm" sortira en avril 2015 avec la participation de nombreux invités de prestige, le tout mis en image par un premier clip signé Jessy Nottola, sur le titre OUT OF THE NORM.

 

22/01/2015

White Crocodile, étonant album The Stranger

whitecrocodile3

Nouveau groupe qui nosu a bien supris, les White Crocodile annoncent un premier album très rock, avec des résurgences punk, arty, et une forte scénographie prévue pour les concerts. Beau challenge pour ce groupe parisien multi-culturel, non dénué d'humour car il appelle son premier single Where's The Money !

Ce premier album est enregistré aux studios du Hameau, réalisé par Alex Firla (Phoenix, Arthur H.), ingénieur du son Julien Trimoreau (Izia, Nelson). L’américain Troy Henriksen, peintre et plasticien réalise le visuel de la pochette comme une véritable oeuvre d’art, que complète Pete Smith, photographe anglais qui a suivi les plus grands rockers des années 70, comme les Rolling Stones et plus récemment Beth Orton

White Crocodile

Album The Stranger

Sortie le 14/04/15 chez Idol

En concert à la Boule Noire le 14/04/15

19/06/2013

Dear Eyes, une épure pop à découvrir sur un EP Happy Sad

DEAR EYES COVER ART pink EYES.jpg

On a bien craqué pour ce premier EP qui nous fait découvrir Dear Eyes, musicien parisien particulièrement planant et avec qui on est sûr de partager pas mal de références culturelles.

Influencé par Cure, Depeche Mode, The XX, les Smiths ou My Bloody Valentine, Dear Eyes dévoile un univers vaporeux aux synthés addictifs. A la fois aérien et lyrique, épuré et élégiaque, son premier EP Happy Sad fait honneur à son titre et s’écoute paupières closes. De la pop teintée d’électronique cotonneuse, que l’on découvre avec le premier extrait Etretat.