Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/03/2017

Eric Legnini invite Yaêl Naïm sur Waxx Up entre jazz et soul

waxx up, eric legnini

Le pianiste belge Eric Legnini s'affirme comme producteur hors pair sur l'album Waxx Up sur lequel il multiplie les rencontres comme Despair avec le chant de Yaël Naïm.

Le pianiste Eric Legnini revient avec un nouvel album, Waxx Up, qui magnifie la voix humaine grâce à la présence de nombreux invités comme Yaël Naïm, Hugh Coltman, Mathieu Boogaerts ou Michelle Willis.

A peine la tournée avec Ibrahim Maalouf terminée, Eric Legnini dévoile Waxx Up, troisième album de jazz, après The vox et Sing Twice, qui explore les accointances avec la soul et le chant. Dans la lignée de ses dernières réalisations (Miss soul, big boogaloo…), où le côté soul-funk prédominait.

Ce nouveau projet Waxx Up, dont la sortie est prévue ce 17 mars, sonne comme une somme de 45-tours, aux senteurs de wax, aux accents afro-jazz, une rythmique qui claque et une voix qui respire le funk.

Venez groover et vibrer au son des sixties sur les traces de Stevie Wonder, Marvin Gaye, Curtis Mayfield ou Herbie Hancock période Headhunters. On retrouve dans l'aventure des musiciens de choix : Ibrahim Maalouf, Yael Naïm, Charles X, Mathieu Boogaerts, Michelle Willis, Hugh Coltman ou encore Natalie Williams et la comédienne Anaëlle Potdevin.

En extrait; Despair avec Yaël Naïm :

Eric Legnini sera en tournée pour Waxx Up :

31 mars – Salle Paul Fort – Nantes (44)

4 avril – Théâtre des Pénitents – Montbrison (42)

5 avril – Le Flow 21 avril – Auditorium – Cahors (46)

26 avril – Les Gémeaux Grand Théâtre – Sceaux (92)

12 mai – Salle Grappelli – Nice (06)

23 juillet – Larnas (07)

Waxx Up, disponible en CD et vinyle le 17 mars (Anteprima Productions / Musicast)

site officiel d'Eric Legnini

eric legnini, waxx up, despair, yael naim

21/04/2016

Guillaume Perret, un saxophoniste très Free

guillaume perret, free, inside song

On vous dévoile Inside song, premier extrait beau à pleurer du prochain album nommé Free du saxophoniste Guillaume Perret. Dans l’histoire du jazz l’adjectif a ouvert les horizons esthétiques, libéré les énergies artistiques.

Gratuit, libre, à chacun sa définition. Ornette Coleman l’a dit en son temps, et depuis 1960 être free en jazz, c’est aussi être sujet à quelques malentendus. En choisissant ce qualificatif pour son nouvel album, Guillaume Perret augure de futurs débats sur la nature même de son jazz.

« Conçu comme une musique de film, Free se veut un parcours libre au travers de différents paysages, différentes émotions. », prévient le saxophoniste, qui souhaite tomber le masque, pour en revenir à l’essence de ce qui fonde sa singularité.

guillaume perret,musique,jazz,free,inside song,ibrahim maalouf,saxophone,youtube,20 minutes,blog

Libre. Plus qu’un titre, une déclaration d’intention : on avait salué l’esprit d’équipe, le son de groupe, et le voilà qui revient tout seul aux manettes. Comme une mise au point de tous ses subjectifs, comme un besoin de faire le point avant de regarder plus loin.

Il fallait oser ce saut en solo, sans filets (les complices sur lesquels on peut s’appuyer, rebondir, se reposer…), un plongeon dans l’océan des sons qui résonne comme une apnée vers les tréfonds de son imaginaire.

« Cela me permet de laisser libre court à mes envies sur scène, et de manière immédiate, pouvoir être libre de changer le set en cours de concert suivant ce que je sens sur le moment, pouvoir modifier, faire évoluer tout plus rapidement, plus instinctivement. », insiste Guillaume Perret.

Son nouvel album solo intitulé « Free « sortira le 23 septembre 2016 sur le label Kakoum Records (distribution Harmonia Mundi)

 

14/12/2015

Ibrahim Maalouf reprend Beyoncé : Run The World (Girls)

run the world, ibrahim maalouf, girls

Ibrahim Maalouf dévoile un extrait de son fabuleux Red & Black Light ! Au lendemain des élections régionales, le musicien Ibrahim Maalouf a publié le clip officiel de son titre "Run The World (Girls)" - un hommage à Beyonce illustré par un sujet bien plus sérieux. On y découvre Hajiba Fahmy (justement une des danseuses de la reine de la pop) qui incarne une leadeuse politique, à la tête d'une réunion clandestine.

Dans un futur anticipé où les couvres-feu sont instaurés par un Ministre des Origines, Ibrahim Maalouf interroge notre société frontalement.