Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/02/2018

Camille, une chanteuse qui ne mâche pas ses mots

Camille, Oui

Camille ne mâche pas ses mots ! Voici un nouvel extrait de l'album Oui à découvrir en format panoramique.

La chanteuse Camille vient de dévoiler son nouveau clip "Je ne mâche pas mes mots". Un clip totalement réalisé en 360° à Avignon, à la Chartreuse . “Je ne mâche pas mes mots”, extrait de son dernier album Ouï (que l’on a porté en couverture de Tsugi au printemps dernier), est un titre rythmé qui parle de gourmandise sincère, celle du chant, comme si Camille souhaitait garder les mots en bouche le plus longtemps possible. Le parallèle nourriture-musique est d’ailleurs l’un des principaux thèmes du disque, qui évoque aussi l’écologie ou la sensualité. Un sacré programme pour des textes jouant sur les onomatopées et homonymies, comme souvent chez l’auteur de “Ta Douleur”, mais cette fois-ci sur des productions flirtant avec l’électronique. Cette chanson est extraite de son dernier album "OUÏ".

Voici le clip de Camille - Je ne mâche pas mes mots (360°) :

Après que son spectacle a été sacré aux Victoires de la Musique vendredi dernier, Camille retourne sur les routes et passera entre autres par Le Mans le 20 février, Tours le 22 février, Lille le 12 mars, Bethune le 22 mars et au festival Solidays fin juin.

En savoir plus sur Camille

Camille, Oui, Je ne mâche pas mes mots

14/02/2018

On est désolé pour Otis Stacks : le clip de Sorry !

Otis Stacks, Fashion Drunk

Otis Stacks sort une suite à son tube flamboyant Fashion Drunk. Voici Sorry qui montre le potentiel émotionnel de ce duo soul à découvrir avec leur premier album.

Parenthèse soulful avec l’excellent et international duo OTIS STACKS, formé du beatmaker compositeur scandinave JustMike (connu également pour avoir été le leader du groupe Dafuniks) et de Elias Wallas, MC et chanteur californien. Leur premier EP éponyme sorti sur le label Underdogs Records a été une des bonnes surprises de l’automne 2016 : un featuring de Gift of Gab, des remixes de The Architect ou Frankie Motion, tout les ingrédients sont réunis pour une belle et durable découverte. Aujour'hui ils dévoilent un titre beau à chialer : Sorry, avant l'album prévu le 26 mars.

Pour découvrir le clip de Sorry, c'est ici :

Otis Stacks, c’est une soul épurée, bouleversante, empreinte de leurs racines de la culture hip-hop, de sons analogiques, d’arrangements contemporains et d’une voix sensuelle qui fait vraiment la différence.

Otis Stacks album Fashion Drunk

Sortie le 26/03/2018 chez Underdog Records

Le Facebook d'Otis Stacks

Otis Stacks, Sorry

03/02/2018

Angele de retour : Je veux tes yeux

Angele, je veux tes yeux

Angèle sort Je veux tes yeux, nouveau succès après La Loi de Murphy.

« Je veux tes yeux »: le deuxième clip d’Angèle nous a tapé dans l’œil!

Depuis la sortie de "La loi de Murphy", on attendait beaucoup d'Angèle, et on est loin d'être déçus. La jeune artiste belge nous revient avec "Je veux tes yeux" une nouveau titre pop entrainant et efficace sur lequel est posé sa délicate voix. Une fois encore, c'est la très talentueuse Charlotte Abramow qui signe ce clip à propos duquel elle raconte :

Angèle

« Ici, l’accent est donné sur les sensations que provoque l’enchaînement ou l’association de certains visuels amenant à une sensualité improbable, décalée, presque dérangeante, qui casse le côté romantique de la chanson d’amour. Les yeux en deviendraient presque grotesques, tant elle est obnubilée par son envie. On commence avec une Angèle dans une réalité palpable, avec son téléphone, dans l’attente, puis qui s’imagine mille choses et nous emmène au fur et à mesure dans l’illustration de ses envies et la projection de ses fantasmes. Angèle nous accueille dans le théâtre de sa tête, où même les yeux battent le rythme de sa musique. »

Voici le clip de Je veux tes yeux d'Angele :

En femme bien de son temps, Angèle raconte l’histoire d’un amour qui se vit et surtout se voit sur l’écran d’un téléphone. Avec des mots redoutables de simplicité – une fois entendus, ils nous trottent dans la tête ! – la chanteuse trace les contours d’une passion maintenue à distance. « Connecté, en ligne, mais pas à moi J’attends ton signe, j’crois qu’y’en a pas J’ai vu qu’t’as vu, tu réponds pas ».

En savoir plus sur Angèle

Angele, La loi de Murphy